Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'peux pas, j'ai lumbago.

Publié le par odine

 J'peux pas, j'ai lumbago.
Bonjour les Grignettes !

☼☼☼

Oui, mon tout premier maldedos. Nomdeki, la marche à l'équerre est un nouveau sport : c'est rigolo et très glamour.
Tout allait mieux et vlan ! Retordu le dos en faisant... des galipettes... oui mais avec "mr Cyclône-j'aspire-tout-mais-faut-y-aller-molo.com", mes pauvres. Maintenant, je marche comme terminator et j'ai rompu avec Cyclône.
Bref ! J'ai retrouvé deux trucs à trou-trous, à vous montrer.
Lui, c'était le premier ; voir là. (Si le lien fonctionne)
A mes débuts, je prenais de la grosse toile 10 fils, genre toile de jute (non mais pas loin) et j'avais l'impression de commettre un sacrilège en coupant la chose au centre.
 J'peux pas, j'ai lumbago.
Ici, c'est de l'étamine, 14 fils ; je m'enhardis (drôle ce mot mais il manque Laurel, ouarf ) avec de la toile plus fine et sans remords pour découper le centre. cool
 J'peux pas, j'ai lumbago.
Nanèèère  ! Bon, calme-toi l'odine.
 J'peux pas, j'ai lumbago.
Dans ma frénésie, je retisse dans les 4 coins, les vides laissés après les fils tirés, ouf ! Je n'en referai pas des km, mais à petites doses, ça passe.

 

 

Le petit dernier, avec perlounettes (vous savez que j'aime les mots en "ette", faut pas chercher).

 

 J'peux pas, j'ai lumbago.
 J'peux pas, j'ai lumbago.
L'intérieur est un bout de satin retrouvé dans un carton (tontaine j'aime aussi les tontaine) avec de vieilles dentelles, sans l'arsenic sinon, j'en aurais refilé au Cyclône. devilPauvre bête.

 

Voilà pour les trou-trous.
Une dernière.
Les chenilles d'automne, sorties elles aussi de mes oubliettes. Elles datent de quelques années mais ce sont les couleurs du moment...alors voilà.
 pof ! une pochette chenillette (je vous avais prévenues). angel

 

Offerte à l'une de mes deux soeur-belles, qui aiment toutes mes folichonneries.  ♥
Pour l'étui à lunettes, c'est un free (parmi tant d'autres) de Aurelle : "avril 2009 frise 4".

Rhaa non.
Quand je serai grande, j'aurai un aspiro qui bosse tout seul ;  j'en ai rencontré un... Bon, assez lumbagoté.
Il pleut, ça fait du bien à notre toujours BELLE planète.

 

A plus tard les filles, si si.

 

Partager cet article
Repost0

Champignons hallucinés

Publié le par odine

♥♥♥
Hello Vous, ça va la santé ?
 C'est l'automne youpi : belle saison orange, douce, lumineuse, potironneuse ... j'a-dore ! Et dans les bois, à part des farfadets et des fées, on trouve aussi des choses commestibles...ou pas.
Les couleurs sont un peu "pétantes" à cause du flash.
A gauche, c'est la débauche : on dirait une kermess  sur ce pauvre bolet, il est d'automne. L'asticot vert a fini d'hiberner, il est printanier. Y a plus de saisons j'te dis.
Lui au milieu, c'était un essai. Il a fini à la casserole..
De plus près la débauche, on trouve tout sur la tête d'un champi ; y a qu'à se laisser aller.
Mon asticot printanier est improvisé avec un bout de tissu, roulloté comme un boudin (voui c'est vilain comme mot mais je n'en ai point d'autre) et resserré en tronçons avec du fil perlé..vous me suivez ?
J'ai refait le toit de sa maison ; changé les tuiles...
..Plus,  deux trois chichouilles.
Et il est tout content l'animal. Chapeau pointu en feutrine turlututu.
Voi-là, pour l'instant ; il me reste le champi d'hiver à finir...celui d'été attendra le dégel. Cet article était coincé dans les "en attente" ; ça date mais je fais le ménage dans mes oubliettes et y a de la peuf... oups poussière.
Du coup, je les trouve ringards ces champignons mais bon... laugh
♥♥♥
Je vous remets "mes vieilles courges", (vous les avez peut-être déjà vues ? juste pour la couleur.
A très vite les Damoiselles, portez-vous bien.

 

 

Partager cet article
Repost0